C’est quoi un transitaire de transport ?

Rédigé par Transport Aucun commentaire
Classé dans : Transport Maritime
Transport International Importer et exporter des marchandises est un métier bien particulier. L’expédition internationale recouvre des domaines de compétences et des processus qui demande une expertise administrative et réglementaire. C’est ici qu’intervient le métier de transitaire.

Le métier de transitaire

Un transitaire est une société qui gère l’expédition des  marchandises pour le compte d’une autre entreprise.  Le transitaire va alors proposer une solution clés en main qui va combiner  plusieurs services afin que la marchandise transit d’un point A à un point B. La  prestation globale peut inclure tous les services : transbordement,  stockage, gestion documentaire, douane, stockage, emballage, etc.

Concrètement le transitaire ne possède pas de flotte de  camion, il n’est pas propriétaire de ses navires, de ses trains, de ses avions  ou de ses entrepôts. Il achète uniquement au meilleur prix un emplacement sur les  différents moyens de transport qui seront utilisés pour gérer le transport de  son client. Cependant, il n’est pas rare qu’un transitaire possède tout de même  quelques entrepôts afin de mieux gérer les colis et marchandises de ses clients.

Le transitaire est alors un intermédiaire qui agit entre l’expéditeur et la solution de transport. Il négocie les prix et sélectionne la voie la plus  rapide et à un meilleur cout pour la marchandise de son client. Transport aérien, transport routier, transport maritime ou transport multimodal, il choisira  la solution la plus avantageuse. Bien souvent, il utilise des solutions de  container en groupage ou non pour le transport des marchandises.

Un facilitateur pour le commerce international

Le transitaire s’occupe également de conseiller son client  dans toutes les démarches administratives et documentaires : opération  douanière, crédit documentaire, collecte et archivage des documents,  législation des documents, conseil à l’import et l’export, traduction,  assurance sur le transport des marchandises. Il peut également gérer des services  annexes comme l’emballage, l’empotage, l’entreposage à courte ou longue durée,  suivi du cross trade, etc.

Comment choisir un transitaire

Les transitaires les plus connus sont DHL, Schenker, Panalpina ou Kuehne et Nagel mais suivant le type de marchandises certains  transitaires seront plus efficaces que d’autres. Selon vos marchandises, vous devrez sélectionner un prestataire particulier. Vous aurez peut être besoin d'un transitaire bien localisé dans votre région ou d'un transitaire expert dans des zones géographiques d'Europe, d'Asie ou d'Afrique. Le choix du transitaire international EMO Trans France peut par exemple vous avantager si vous êtes implanté à Toulouse, Lyon, Roissy ou Strasbourg.

Pour choisir un bon transitaire, il faut se focaliser sur la  qualité des services proposés :

     
  • Gamme des services,
  •  
  • Prix des transports,
  •  
  • Rapidité des demandes de dotation transport,
  •  
  • Délais, transit time,
  •  
  • Qualité de la communication avec le client
  •  
  • Gestion des services annexes (douane,  documentation, etc.)
  •  
  • Process et gestion interne


A lire également :
  • 01/03/2019 : Le poids du transport international, quelques statistiques
  • 28/02/2019 : Les nouveaux chronotachygraphes intelligents
  • 27/02/2019 : Un nouveau site d'actualité sur le transport et la logistique

  • Votre remarque ou commentaire ?

    Quelle est la troisième lettre du mot tmlcvj ?